Sélectionner une page
Soom T (au centre)

Soom T (au centre)

Digne héritière des Jackson 5, de Stevie Wonder période Innervisions et de Tupak Shakur, elle allie la spiritualité des maîtres ragga à la pop frondeuse d’une Lily Allen,
ou à la soul millésimée et mutine d’une Amy Winehouse. Une valeur montante et déjà sûre de la pop/soul urbaine, concernée et poussée dans les fissures de l’asphalte. Définitivement une grande voix de l’année 2016. (Vieilles Charrues)
Une rencontre proposée par Alexandre Raphalen

P1060645

P1060646