Sélectionner une page

Dans Métaclassique, David Christoffel veut décloisonner la parole sur la musique classique et en repousser les limites. Fabuler, rajeunir, consoler, orner : chaque semaine, l’émission offre une variation radiophonique autour d’un verbe qui sert de ligne de fuite pour une traversée inédite. D’un numéro à l’autre, l’émission accueille des témoignages de musiciens, des entretiens avec des musicologues ou des créations radiophoniques avec des enfants ou des étudiants.

« Plus que de la ligne de chant, certains compositeurs sont tellement préoccupés par la justesse dramatique de leur partition qu’ils cherchent à resserrer le lien entre la poésie et la musique jusqu’à faire passer la méldoie pour une déclamation. » Gluck était au bord de vouloir servir le texte plus que la musique. Ces phrases sont relevées par Paul Dukas qui a écrit de nombreux écrits critiques qui semblent plaider pour une dé-sépaation de la poésie et de la musique. Entretien avec Pauline Ritaine, responsable scientifique de la nouvelle édition des Ecrits sur la musique de Paul Dukas (éd. Aedam musicae).