Sélectionner une page

Pour certains, la répression des mouvements sociaux d’avril 2018 marque le basculement du régime nicaraguayen dans l’autoritarisme. C’est cette analyse que critique Matthias Schindler dans son livre : Nicaragua 1979-2019. Du triomphe sandiniste à l’insurrection démocratique (Syllepse). (Patsy)