Sélectionner une page

Roman : Moi, Julienne David, corsaire nantaise, jamais soumise.

Dans son roman « Moi, Julienne David, corsaire nantaise, jamais soumise », Thérèse André-Abdelaziz réinvente l’existence tumultueuse de cette corsaire nantaise, née à Saint-Mars du Désert et dont une rue de Nantes porte le nom. Cet ouvrage, ni roman de cape et d’épée ni biographie s’appuie néanmoins sur des documents réels et des faits relatés. Julienne David, née en 1773 ou 1774, est morte à Nantes en 1843.

En seconde partie d’émission, présentation de plusieurs ouvrages publiés en Bretagne récemment.