Sélectionner une page

Aujourd’hui nous changeons de registre, sinon de régime : Journée spéciale « Lutte des classes » pour ce sixième et ultime épisode que j’ai choisi de sous titrer « Des lendemains qui chantent et qui déchantent…? »

Au menu  le huitième quatuor de Dimitri Chostakovitch et le second  de Maurice Ohana. En bonus une petite gâterie : Histoires pour piano de Jacques Ibert.

Signé François Prost