Ame son et filet de sol : D’Alternantis interlopes, les interludes alternatifs (21 avril 2017)

Lire

Sommes-nous trop bêtes pour comprendre les animaux ?

Et nos excroissantes cervelles éprises d’inter-minable progrès ne réalisent-elles pas que le végétal ne fait pas que végéter ?

Pour favoriser la réflexion d’alternantis interlopes, voici venu le temps des interludes alternatifs…

Aujourd’hui juché sur son morceau de banquise fondante, l’ours bipolaire vous invite à la fréquentation, pêle-mêle, d’Alan Stivell, Henri Texier, Suzanne Abbllehi, Jean Sibelius et Mieczslav Weinberg.

Une émission proposée par François Prost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf + dix-sept =