Chronique d’un livre annoncé : Trois auteurs islandais

Lire
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Arnaldur Indridason

Arnaldur Indridason

Cette semaine, j’avais envie d’évoquer un pays, l’Islande, et vous présenter succinctement trois auteurs islandais qui méritent vraiment d’être découverts.

Audur Ava OlafsdottirElle a écrit le merveilleux « Rosa Candida », un petit bijou de roman qui se déguste comme un bonbon.En route pour une ancienne roseraie du continent, avec dans ses bagages deux ou trois boutures de Rosa candida, Arnljótur part sans le savoir à la rencontre d’Anna et de sa petite fille, là-bas, dans un autre éden, oublié du monde et gardé par un moine cinéphile. 
 
Jon Kalman Stefansson, qui a écrit « Entre ciel et terre » :Une histoire de pêcheurs à la morue, de marins perdus dans l’âpreté des jours et des nuits, de gamin blessé à jamais, de son camarade trop épris de poésie, de gelures et de solitude, de trahison et de rédemption, de capitaine aveugle épris de littérature qui navigue sur des « cartes de géographies obsolètes », rien que de pauvres livres rescapés dont la prose défie les abysses.
 
Arnaldur Indridasson : c’est le plus connu. Il fut nommé à maintes reprises écrivain le plus populaire d’Islande. Ses livres ont été publiés dans 26 pays. Le romancier policier américain Harlan Coben encense Indriðason ainsi : « la meilleure nouvelle série que j’ai lue cette année provient d’Islande. Arnaldur Indriðason est déjà un phénomène littéraire international – il est aisé de voir pourquoi : ses romans sont prenants, authentiques, hantants et lyriques.
Chronique présentée par Gwen Moullec-Le Thérisien.
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 4 =