« C’est pas une vache, c’est un pangolin ». Parc national de Manù, forêt amazonienne du Pérou. Octobre 2013

Lire

Grisela2Né en Afrique du Sud sous le signe du Lion ascendant Pangolin, Maxence Gross semblait voué à la fréquentation des bêtes, surtout féroces et exotiques. Après des études de biologie à Marseille, complétées par des séjours linguistiques et scientifiques aux Etats-Unis et en Australie, il a suivi le souffle de l’aventure dans la jungle péruvienne en tant que guide naturaliste, à la tête de groupes de voyageurs auxquels il inculqua les valeurs de sauvegarde de la Nature. Il s’adonna au même boulot sur les pistes de safari du Botswana, puis en Argentine, au Chili et en beaucoup d’autres lieux où sa curiosité et les opportunités professionnelles l’appelèrent….Au bout de dix ans, un peu désabusé devant les attentes des touristes écolos, de plus en plus touristes et de moins en moins écolos, il se replia sur l’Europe et s’aperçut que la jungle de Nantes et de ses environs recelait de nombreuses sources de découvertes et d’étonnement.

Pour cette première émission nous suivons Maxence dans la forêt amazonienne du Pérou. Direction le parc national de Manù situé sur le versant oriental de la cordillère des Andes  dans le sud-est du Pérou.

Une émission proposée par Maxence Gross avec la complicité de Daniel Raphalen.